MOBILITÉ DES CHERCHEURS AU SEIN DE L’IFQM

Dans le cadre du premier appel pour la mobilité de chercheurs, l’IFQM a récemment soutenu 6 chercheurs québécois afin de leur permettre de travailler sur un projet collaboratif avec des collègues français. Ce sont des chercheurs des quatre coins du Québec qui auront la possibilité de réaliser un séjour de quelques semaines en France dans l’optique de monter et déposer un projet de recherche conjoint de plus grande envergure entre chercheurs du Québec et de la France.

 

Chercheur – demandeur : France Dufresne (Université du Québec à Rimouski)

Projet : Caractérisation génétique de populations de l’algue Saccharina latissima du golfe du Saint-Laurent et tests en algoculture de souches d’intérêt sélectionnées.

Institution d’accueil : Station biologique de Roscoff (Sorbonne-Université)

 

 

 

 

Chercheur – demandeur : Mohamed Hijri (Université de Montréal)

Projet : Influence de l’interaction plantes-microbes-champignons mycorhiziens sur la dissolution biologique des phosphates

Institution d’accueil : Université du Littoral Côte d’Opale

 

 

 

Chercheur – demandeur : Alfonso Mucci (Université McGill)

Projet : Biogéochimie des estuaires souterrains côtiers (écologie et biogéochimie des systèmes côtiers)

Institution d’accueil : Université de Bordeaux

 

 

 

Chercheur – demandeur : Guillaume St-Onge (Université du Québec à Rimouski)

Projet : Risques associés aux séismes pour les populations côtières de l’est du Québec et des petites Antilles

Institution d’accueil : Institut de Physique du Globe de Paris (Sorbonne-Univesité) et Ifremer (centre Bretagne)

 

 

 

Chercheur – demandeur : Nicolas Toupoint (Merinov)

Projet : Changement climatique et changement de distribution d’espèces marines d’intérêt.

Institution d’accueil : Station biologique de Roscoff (Sorbonne-Université) et Université de Nantes – CNRS

 

 

Chercheur – demandeur : Sebastian Weissenberger (Université du Québec à Montréal)

Projet : Recherche sur les impacts des changements climatiques et les zones côtières – études comparatives de la vulnérabilité des zones côtières face aux aléas et aux changements climatiques sur les différents littoraux de la France et de l’Est du Canada ainsi que les stratégies d’adaptation adoptées par les communautés et les pouvoirs publics.

Institution d’accueil : Université de Bretagne Occidentale