Vers un IPOS

Vers un IPOS (International Panel for Ocean Sustainability)

Webinaire : 2 juillet 2024, 17h30 à 19h (UTC/GMT+2)

Dans le cadre du partenariat France-Canada, la Fondation pour la Durabilité de l’Océan (Ocean Sustainability Foundation) a le plaisir de vous inviter à la présentation de l’état actuel de l’initiative « vers un Panel International pour un Océan Durable » (IPOS).

L’IPOS est un outil destiné à synthétiser et mettre en synergie les connaissances académiques et non-académiques afin de soutenir la prise de décision politique. L’objectif est de faire de l’IPOS une structure neutre et indépendante sous l’égide des Nations Unies. Avec le soutien croissant de la communauté internationale, tant au niveau politique que scientifique, l’initiative « towards an IPOS » prend de l’ampleur en vue de sa présentation à la troisième Conférence des Nations Unies sur les Océans (UNOC), qui se tiendra à Nice (France) en juin 2025. L’équipe utilise actuellement une approche participative pour définir la mission, le positionnement, la gouvernance, les partenariats et les thèmes prioritaires des projets pilotes, qui formeront la base de l’IPOS.

Dans le cadre de cette initiative visant à impliquer de nouveaux partenaires, la communauté scientifique canadienne est sollicitée pour contribuer.

Cet événement est co-organisé par

pour l’ensemble de la communauté scientifique canadienne impliquée dans les sciences de l’Océan.


Towards an International Panel for Ocean Sustainability (IPOS)

Webinar : 2nd July 2024, 17h30 to 19h (UTC/GMT+2)

In the context of the France-Canada partnership, the Ocean Sustainability Foundation is pleased to invite you to the presentation of the current status of the “towards an International Panel for Ocean Sustainability” (IPOS) initiative.

IPOS is a tool for synthesizing and synergizing academic and non-academic knowledge to support political decision-making. The aim is to make IPOS a neutral and independent body under the aegis of the United Nations. With growing support from the international community at both political and scientific levels, the ‘Towards an IPOS’ initiative is gaining momentum with a view to its presentation at the third United Nations Ocean Conference (UNOC) in June 2025. The team is currently using a participatory approach to define the IPOS mission, positioning, governance, partnerships and priority themes for pilot projects, which will form the basis of IPOS.

As part of this initiative to involve new partners, the Canadian scientific community is being asked to contribute.

This event is co-organized by

for the whole Canadian scientific community involved in Ocean sciences.


L'Académie de la mer de Monaco (A2M)

L’Académie de la mer de Monaco (A2M) est un institut francophone basé à Monaco, ayant pour objectif de dispenser des enseignements tendant à une connaissance pluridisciplinaire du monde de la mer et des océans. Venez découvrir l’Académie pour en savoir plus sur la première édition de son université d’été et sur le colloque qui suivra « Pêche ou surpêche ? », présenté par Laurent Anselmi, Président de l’A2M.

La présentation en visioconférence aura lieu le jeudi 11 avril à 12h
En ligne (via ce lien) ou diffusé à la salle Mohammed-El-Sabh à l'ISMER, Rimouski

Cliquez ici pour ajouter l'événement a votre calendrier.


Webimer Transatlantique - épisode 1 : Migration des baleines : un voyage collaboratif pour protéger nos océans !

Échangeons sur les enjeux partagés entre la France et le Québec!
Épisode 1: Migration des baleines : un voyage collaboratif pour protéger nos océans
 Les aires marines protégées (AMP) sont essentielles à la préservation de la biodiversité et, par extension, à la santé des océans. Les mammifères marins jouent un rôle primordial dans les écosystèmes, ce qui en font des éléments clés dans la création de ces AMP, tant au Québec et qu’en France.
Venez assister au premier épisode du WebiMer Transatlantique, animé par Lyne Morissette Sciences, aux côtés de nos deux experts franco-québécois, pour en apprendre plus sur les similitudes et les différences entre le Québec et la France en termes de gestion des AMP.
Intervenants invités : 

Lors de ses études en biologie, Nadia avait décidé de ne pas chercher à travailler sur les mammifères marins, s’orientant davantage vers l’écotoxicologie et le fonctionnement des écosystèmes aquatiques. Son parcours professionnel en a décidé autrement lorsqu’elle a accepté un emploi pour travailler à ce qui allait devenir une des premières aire marine protégée légalement crée au Canada. Le nombre d’initiatives de conservation de la population et des projets de développement se sont multipliées au fil des années, tous requérant la disponibilité des connaissances scientifiques pour assurer une prise de décision éclairée. Scientifique des écosystèmes à Parcs Canada pour la région du Québec, sont travail offre des exemples tangibles de l’application de la biologie de la conservation dont l’approche peut guider la mise en place de solutions visant à atténuer l’impact des défis de l’heure.

Jérome Couvat est biologiste, spécialisé en conservation des mammifères marins. Après avoir géré des projets de conservation de cétacés en Méditerranée pendant 5 ans, il a entrepris un voyage formateur en Amérique du Sud qui l’a conduit à poursuivre dans cette voie, dans le domaine des aires marines protégées (AMP). Jérôme œuvre aujourd’hui pour le sanctuaire Agoa, au sein de l’Office français de la biodiversité.
Dates : 2 juin 2023, 9h (HAE) / 15h (UTC+2 - PARIS)
Inscriptions: bit.ly/WebimerAMP

 


Regards croisés sur les pratiques archéologiques entre chercheurs français et québécois en Atlantique Nord

Présenté en partenariat avec des chercheurs de l’Université Laval au Québec et de l’Université Rennes 1 en France, ce webinaire s’intéressera à la présence de sites archéologiques sur l’Archipel de Saint-Pierre et Miquelon. Réginald Auger et Grégor Marchand collaborent depuis plusieurs années afin de mieux comprendre l’occupation du territoire sur le site préhistorique de l’Anse-à-Henry sur l’Île Saint-Pierre. Au fil des différentes fouilles archéologiques et de leurs prospections dans l’archipel, les nombreux vestiges retrouvés, témoignent d’une histoire remontant à environ 5000 ans. Ce sont ainsi plusieurs cultures qui se sont succédées sur un site de plus de 8 hectares à l’Anse à Henry. Malheureusement, la présence d’une érosion naturelle très active sur le site laisse présager une destruction prévisible de ce patrimoine.

Présentateurs : Réginald Auger (Université Laval) et Grégor Marchand (Université Rennes 1, CNRS)

Pour visionner ce webinaire : via ce lien


Évolution à long terme des écosystèmes côtiers en Manche occidentale: quelques exemples de nouvelles approches méthodologiques

Ce webinaire est présenté en partenariat avec la Station biologique de Roscoff, qui est un centre de recherche et d’enseignement supérieur en biologie et écologie marines dont l’observation à moyen et long terme de l’environnement côtier est une mission essentielle. Cette mission d’observation s’inscrit dans une longue tradition qui puise son origine à la création de la Station avec le recensement des espèces marines de la région de Roscoff qui aboutira à la publication des inventaires de la flore et de la faune, et les premières cartographies des habitats marins. Aujourd’hui, elle s’appuie principalement sur des suivis à long terme pérenne de paramètres physiques, chimiques et biologiques qui fournissent les données nécessaires à la description et à l’analyse des interactions complexes entre paramètres qui régulent les cycles biogéochimiques, le fonctionnement des écosystèmes et la dynamique de la biodiversité. Dans le cadre de l’exposé, une attention particulière sera portée sur deux approches novatrices mises en place au cours des dernières années: la prise en compte des traits biologiques et des signatures isotopiques des invertébrés dans les suivis benthiques, l’utilisation de la génomique environnementale dans les suivis planctoniques.

Présentateur : Eric Thiebaut (Sorbonne Université)

Pour revisionner ce webinaire : via ce lien


Des coquilles Saint-Jacques et des sons dans un océan d’idées nouvelles

Ce webinaire est présenté en partenariat avec le Laboratoire International Associé BeBEST (Benthic Biodiversity Ecology, Sciences and Technologies), qui est centré sur l’écologie côtière et se situe entre les sciences de l’ingénieur et les sciences de l’environnement. BeBEST a pour objectif principal de mener une démarche intégrée visant à proposer de nouveaux concepts en écologie côtière, à développer les outils d’analyse permettant de les tester, et les implémenter pour étudier des écosystèmes qui sont par nature contrastés. Dans ce webinaire, les chercheurs de BeBEST feront état de leurs travaux novateurs en écologie acoustique visant à développer de nouveaux indicateurs de l’état des écosystèmes côtiers, et discuteront des perspectives et futures opportunités en recherche côtière dans un contexte de collaborations entre la France et le Québec.

Présentateurs : Laurent Chauvaud (CNRS, France), Frédéric Olivier (MNHN, France) et Réjean Tremblay (UQAR-ISMER, Québec)

Pour revisionner ce webinaire : via ce lien