Lancement du 2e concours photo de l'IFQM - Un Océan à préserver

L’Institut France-Québec pour la coopération scientifique en appui au secteur Maritime (IFQM) lance la seconde édition de son concours photo s'adressant aux étudiant·e·s inscrit·e·s dans une institution québécoise ou française membre de l’IFQM et intéressé·e·s par le milieu maritime. Pour cette deuxième édition, le concours photo s’inscrira dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable. Il sera aussi mené en partenariat avec Océanopolis (le Centre national de culture scientifique dédié à l’Océan situé à Brest) et le Biodôme de Montréal à Espace pour la vie.

L’objectif de ce concours est double : mobiliser la communauté étudiante œuvrant dans le domaine maritime tout en valorisant leur travail accompli, par exemple lors de stages, de travaux de recherches ou encore de sorties sur le terrain.

À l’issue du concours, les photos récompensées feront l’objet d’une exposition conjointe à Océanopolis à Brest et au Biodôme de Montréal. Par la suite, cette exposition sera itinérante et circulera dans différentes institutions d’enseignement et de culture scientifique en France et au Québec. Ce concours présente une occasion unique de partager et diffuser le travail scientifique et artistique de la communauté étudiante en sciences et technologies de la mer !

La thématique centrale de ce concours photo sera «la préservation de l’océan : un défi essentiel pour les sociétés d’aujourd’hui» et se déclinera en plusieurs catégories. Au-delà de la qualité des photos réalisées, le jury portera également une attention particulière au commentaire explicatif du contexte accompagnant le cliché. La capacité à transmettre à un public large des éléments de connaissance et de compréhension de l’importance que jouent l’océan et les écosystèmes associés dans la préservation de notre environnement seront pris en compte.

Catégories

  1. Un océan menacé
    L’océan fait face à une diversité de menaces plus ou moins visibles à l’œil nu : pollutions plastiques et chimiques, érosion de la diversité, acidification, eutrophisation, réchauffement climatique sont autant de facteurs qui contribuent à le dérégler.
  1. Un océan encore mystérieux
    Si la cartographie des océans a connu de nombreuses avancées ces dernières années avec l’évolution des technologies et a permis de mieux appréhender cet espace, l’océan recèle encore bien des secrets. De nouvelles espèces sont découvertes chaque année et les transformations en cours, telles que la fonte des glaciers ou l’étude des abysses, pourraient amener à de nouvelles découvertes.
  1. Un océan à partager
    Océanographes, biologistes, géographes, mais aussi archéologues, historiens maritimes contribuent à faire progresser les connaissances sur l’océan. Le transfert de ces dernières vers les décideurs, les gestionnaires et les citoyens est essentiel pour s’assurer de la mise en œuvre, et du respect, des politiques de préservation efficaces.
  1. Un océan résilient et durable
    Les innovations scientifiques et techniques, et l'élaboration de modèles et de solutions pour la mise en place d’un développement durable des océans prennent différentes formes. Permettre une utilisation durable de l’océan et des innombrables services qu’il rend nécessite le travail en commun de divers acteurs.

Pour participer

Vous devez envoyer vos photos et la description liée avant le vendredi 29 octobre à minuit (heure du Québec) via la plateforme en ligne Un Océan à préserver (pollunit.com) Les fichiers numériques doivent être enregistrés dans un format photo (par exemple JPG, RAW, TIFF, etc.) et leur dimension doit être d’un minimum de 2400 pixels de large.

Prix

  • 1er prix du jury par catégorie 400 $
  • 2e prix du jury par catégorie 250 $
  • 1 prix coup de cœur du public par catégorie de 300 $

Règlements

  • La ou les photos doivent être en lien avec le milieu maritime et doivent être accompagnées d’un texte descriptif d’une centaine de mots.
  • Le concours s’adresse à tous les étudiant·e·s de licence, maîtrise/master et de doctorat, ainsi qu’aux stagiaires de postdoctorat inscrit·e·s dans une université, ou école, française ou québécoise membre de l’IFQM.
  • Chaque participant·e ne peut soumettre qu’une photographie par catégorie.
  • Chaque participant·e atteste avoir pris la photo elle-même ou lui-même, et ainsi, est titulaire du droit d’auteur de la ou des photographies présentées. Chaque participant·e atteste avoir obtenu le consentement pour l’utilisation de l’image de la ou les personnes apparaissant sur les photos et dégage l’UQAR et l’UBO, en tant qu’établissement gestionnaire de l’IFQM, de toute poursuite qui pourrait être intentée à la suite de la publication des photos soumises au concours.
  • En s’inscrivant au concours, le ou la participant·e accorde à l’UQAR et à l’UBO une licence gratuite, non exclusive leur permettant de diffuser, reproduire, publier et exposer chacune des photographies soumises au concours, autant pour des documents imprimés ou numériques (affiches, dépliants, outils de promotion, journaux, site web, sites de réseaux sociaux, télévision ou toute autre diffusion de même nature). Cette licence est accordée sans limites de temps ni de territoire. Toutes les photos seront créditées au photographe et cette personne demeure la titulaire des droits d’auteur.
  • Les gagnant·e·s seront désigné·e·s par un jury franco-québécois et dévoilé·e·s à l’automne 2021.
  • Toute photographie ne respectant pas ces critères sera rejetée.

Nos partenaires

Océanopolis, Centre National de Culture Scientifique dédié à l’Océan

Depuis 1990, Océanopolis, équipement de Brest métropole géré par Brest’aim, raconte l’histoire naturelle de l’océan et accomplit une mission de médiation scientifique avec pédagogie et créativité.

Biodôme de Montréal à Espace pour la vie

Le Biodôme, la Biosphère, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada sous l’égide d’Espace pour la vie . Ensemble, ces cinq institutions prestigieuses de la Ville de Montréal amorcent un mouvement audacieux, créatif et urbain, où se repense le lien entre l’humain et la nature, et où se cultive une nouvelle façon de vivre.

Nous contacter

Pour obtenir de plus amples informations sur le Concours photo, vous pouvez communiquer avec nous à :

France : ifqm@univ-brest.fr
Québec :ifqm@uqar.ca

 


Formation « Enjeux environnementaux d'une économie bleue »

À destination d’acteurs francophones issus d’organismes publics et privés impliqués dans le développement durable des territoires maritimes et littoraux et marins et la conservation de la biodiversité marine, cette formation professionnelle de 3 jours offre une vue complète des enjeux liés au développement des activités humaines en mer et des transitions aujourd’hui à l’œuvre dans ces secteurs.

Alternant enseignements théoriques et échanges pratiques, cette formation portée par l’Université de Bretagne Occidentale via le Campus mondial de la mer s’appuie sur l’expertise d’intervenants de l’ouest de la Bretagne, mais également du Québec. En effet, pour l’édition 2021, des intervenants québécois seront de la programmation et une partie des stagiaires seront accueillis dans l’Est du Québec, permettant ainsi des échanges croisés entre participants et intervenants des deux côtés de l’Atlantique autour de sujets d’intérêt communs tels que le développement de la filière algues ou encore la gestion d’aires marines protégées.

Ce sera donc un format hybride qui sera présenté pour cette édition avec des enseignements en présentiel, à Brest, Roscoff et Rimouski, des échanges à distance entre intervenants et participants, ainsi qu’une sortie terrain d’une demi-journée.

Dates et lieux : du 6 au 8 juillet 2021 à Brest, Roscoff et Rimouski en simultané

Inscriptions pour la portion se donnant en France : lien vers les inscriptions

Inscriptions pour la portion se donnant au Québec : à venir début mai

Plus d’informations : site du Campus mondial de la mer


Atelier – Développer des diplômes conjoints de niveau master/maîtrise entre la France et le Québec en sciences de la mer et dans les domaines connexes

Présenté en partenariat avec des intervenants de plusieurs institutions françaises et québécoises, cet atelier a donné la parole aux personnes impliquées dans le montage de telles formations, mais également à des professeurs-chercheurs travaillant au quotidien à la réalisation de ses formations, ainsi qu’à des étudiants ayant suivi un cursus bi diplômant. Les sujets abordés iront de la réflexion initiale d’un master bi diplômant, à sa gestion quotidienne, en passant par les aides financières disponibles. S’adressant principalement à des personnes désirant en apprendre plus sur les formations bi diplômantes, il est bien évidemment ouvert à tous et gratuit!

Animé par : Yves Bégin, directeur scientifique de l’INRS à la retraite.

Avec la participation d’intervenants impliqués dans des programmes bi-diplômants existants au sein des institutions suivantes :

Institut national de la recherche scientifique, Université du Québec à Rimouski, Université de Bretagne occidentale, Université de Bordeaux, Consulat général de France à Québec.

Date et heure : Jeudi 10 décembre de 8h à 12h (heure du Québec) | 14h à 18h (heure de France).